DOCUMENTS

reports

Des indicateurs de qualité à l’intention des professionnels et des gestionnaires des services de première ligne

Published: May 1, 2012
Category: Reports
Country: United States
Language: French
Type: Care Management
Setting: Government

Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Rapport rédigé par Marie-Dominique Beaulieu, Marie‐Pascale Pomey, Brigitte Côté, Claudio Del Grande, Monia Ghorbel, Phuong Hua et Éric Tremblay. ETMIS 8:1-68. Published in French.

Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), Montreal, QC, Canada

Le Québec est engagé depuis près d’une décennie dans plusieurs transformations ayant pour  objectif l’amélioration des soins et services dispensés dans le secteur des soins de première  ligne. C’est dans ce contexte, et principalement en réponse aux besoins exprimés par les  professionnels de la santé, que la Direction de l’organisation des services de première ligne  intégrés (DOSPLI) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a confié à l’INESSS,  alors encore l’AETMIS, le mandat d’élaborer des indicateurs de qualité relatifs à la prise en  charge de certaines maladies chroniques.

Le mandat initial comprenait trois objectifs : 1. Définir des indicateurs de qualité pour ces  maladies chroniques; 2. Suggérer des mesures et processus d’appropriation des indicateurs de  qualité par les cliniciens; 3. Proposer des processus de mise à jour de ces indicateurs. Les  maladies identifiées étaient les suivantes : maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle  et angine stable), diabete de type 1 et 2 chez l’adulte, traitement de la dyslipidemia chez ces deux types de clienteles, et maladies respiratoires (MPOC et asthme) ainsi que des indicateurs  plus « génériques » à la prise en charge des maladies chroniques pouvant être applicables  éventuellement à l’ensemble de ces maladies.

On a eu recours à une approche à la fois scientifique et délibérative. Les guides de pratique  clinique les plus récents (2006 à 2011) répondant à des critères de qualité élevés ont été la  source des recommandations de bonnes pratiques appuyant les indicateurs. Ces derniers ont  été repérés grâce à l’étude de plusieurs réalisations d’envergure internationale, nationale et  provinciale. Des comités scientifiques ont été créés et des consultations ont été tenues sous  diverses formes. L’étude des stratégies d’implantation s’est appuyée sur plusieurs sources de  données.

Le travail a permis d’élaborer 164 indicateurs caractérisés en fonction de la force des données  probantes les appuyant, de la pertinence attribuée par les usagers et professionnels consultés,  et des défis associés à leur mesure dans le contexte informationnel québécois.

Les travaux réalisés permettent à l’INESSS d’établir des constats et de faire des propositions  pour soutenir l’implantation :

1. Il existe déjà au Québec les ressources et l’expertise permettant de mener à bien un  projet de déploiement des indicateurs de qualité. Ces ressources gagneraient cependant  à être mieux coordonnées.

2. Il y a un intérêt chez les principaux acteurs du réseau relativement à l’intégration  d’indicateurs de qualité pour soutenir les pratiques cliniques.

3. Les indicateurs doivent être utilisés avec circonspection chez les personnes très âgées  (80 ans et plus) ou présentant une multimorbidité complexe

4. Les stratégies d’implantation des indicateurs proposés devraient s’inspirer des principes  suivants :

-débuter dès maintenant pour profiter du mouvement amorcé, mais progressivement et  de façon coordonnée;

-   établir un plan de développement des indicateurs, qui s’articulera à l’ensemble des  travaux en cours dans le réseau et qui capitalisera sur le déploiement des dossiers  médicaux électroniques;

-élaborer, de concert avec les fédérations, les ordres professionnels et les milieux  d’enseignement, une stratégie pour soutenir et former les professionnels à la mesure et à  l’utilisation des indicateurs;

-planifier dès maintenant l’évaluation de l’implantation de ces stratégies;

-soutenir la recherche relative à l’élaboration d’indicateurs permettant d’évaluer et de  prendre en considération la multimorbidité, le soutien des capacités d’autogestion et le  travail en équipe.

Please log in/register to access.

Log in/Register

© The Johns Hopkins University, The Johns Hopkins Hospital, and Johns Hopkins Health System.
All rights reserved. Terms of Use Privacy Statement

Back to top